RETOUR
nov. 27, 2018 |
NEWS | ATELIERS/STAGES CEC | PROJETS ET ACTIONS | CINEMA | SPECTACLES | ARTS DE LA RUE | 

Festival #0>18 : un succès pour les petits et les grands !

Le Festival #0>18 a frappé fort le 25.11… Plus de 250 jeunes ont participé à cette 3e édition !


Un franc succès, d’autant que chaque tranche d’âge était représentée : bambins, enfants et adolescents. Certaines activités affichaient complet…
Objectif : conscientiser les jeunes sur leurs droits fondamentaux tout en s’amusant et en développant leur créativité.
Au programme : des animations ludiques proposées par des ASBL locales au sein du Village Associatif ; trois films à L’Écran ; un concert de Bric et Broc précédé d’une 1re partie spéciale ; des ateliers créatifs de La Ruée vers l’Art ; des lectures animées par la bibliothèque ; des visites aux musées avec l’Espace gallo-romain et la Maison des Géants.
Nouveauté : le CAR était réservé aux ados, avec des ateliers d’impro, de slam, de customisation de skate et vélos, d’initiation skate-BMX-trottinette et de réparation de vélos.

Cette année, pour que les jeunes portent le festival, notre équipe a mené des animations dans les écoles primaires et secondaires de la région.

Des jeunes qui donnent de la voix !

  • Slame pour tes droits

Après la visite de l’exposition de Laurent Quillet, cinq classes de 4e et 5e secondaire étaient invitées à s’exprimer sur leur droit à l’identité. Accompagnés de l’artiste, les ados ont utilisé la technique du slam pour donner naissance à de magnifiques textes, enregistrés dans des conditions professionnelles. Leurs réalisations étaient diffusées lors du festival et d’autres jeunes se sont aussi prêtés au jeu. 

Ambre, Valentine et Clémentine – 5e secondaire à l’ITCF Renée Joffroy
« C’est cool parce qu’on découvre de l’art, mais pas de l’art ancien, c’est actuel et ça parle de nous, de notre époque. Pouvoir s’exprimer après la visite d’expo, ça nous change de ce qu’on fait d’habitude. Souvent on écrit des textes, mais on n’en fait rien, ici c’est enregistré, c’est de la musique et ça va être écouté par d’autres personnes ! »

  • Chantons nos droits

Quatre classes de 4e primaire ont créé chacune une chanson sur les droits de l’enfant. Deux musiciens de Bric & Broc les ont suivis tout au long du processus, de la conception à l’interprétation. Les élèves ont fait la 1re partie de leur concert le 25.11. Une expérience inoubliable pour les enfants, fiers de présenter leurs chansons devant une salle comble !

Jacques – 4e primaire à Saint-Joseph
« J’ai adoré ce projet ! Ce serait chouette que des enfants qui n’ont pas la chance d’avoir les mêmes droits écoutent nos chansons, cela pourrait leur donner de l’espoir ! Dans notre chanson, nous parlons d’enfants de la guerre, d’égalité, de liberté, de paix… Nous aimerions les aider avec notre chanson ! » 

Madame Stéphanie, institutrice à Saint-François
« Les enfants étaient enthousiastes de participer à ce projet ! Au-delà des répétitions avec les musiciens, nous avons retravaillé la thématique du respect et de l’égalité avec le professeur de citoyenneté. Nous connaissons des problèmes de harcèlement à l’école, il est donc important de les sensibiliser et d’analyser chaque mot du texte qu’ils ont écrit afin d’agir en conséquence et consciemment. » 

 

Tes droits estampillés 

Les 5e et 6e primaires de l’école communale de Ladeuze et de l’Institut Saint-François d’Ath connaissent leurs droits sur le bout des doigts ! Ils les ont explorés avec l’aide d’une médiatrice du cabinet du Délégué Général aux Droits de l’Enfant. Ils ont ensuite dessiné, coloré et composé un « passeport des droits de l’enfant », distribué aux festivaliers.

Alicia – 6e primaire à Saint-François
« J’ai travaillé sur le droit de rester avec sa famille. Nous l’avons représenté par le dessin d’une famille à l’intérieur d’une maison. Le symbole de l’infini représente le fait que la famille, on l’aura toujours auprès de nous. J’ai bien aimé ce projet, car j’en sais plus sur nos droits, tout en exprimant notre côté artistique. »

Lohan, Eléa, Damien et Lisa – 5e et 6e primaires de Ladeuze
Lohan : « On a travaillé sur le droit d’être protégé. Je pensais que les droits, c’était juste pour les adultes. C’est important pour moi de les apprendre. »
Lisa : « J’ai travaillé sur le droit à l’enseignement et à l’instruction. Il y a beaucoup de pays pauvres où les enfants n’ont pas le droit d’apprendre comme nous. Plus tard, je voudrai les aider en fabriquant des écoles et des cours de récréation. » 

Madame Laurence, institutrice de Ladeuze
« Mes élèves se sont tout de suite impliqués dans le projet. Ils en apprennent beaucoup sur leurs droits et cela les touche directement. Pour la technique de l’écoline, ils ont vraiment apprécié, car nous n’avons pas l’habitude de faire des activités créatives en classe. Pour moi aussi, ce fut une découverte, tant pour les droits que pour la technique utilisée ! »

    

 

Les photos, c'est par ici...

 

 

déc. 3, 2018 |

Des histoires à débusquer dans des endroits cachés de la ville... Dimanche 23 décembre !

nov. 27, 2018 |

Le Festival #0>18 a frappé fort le 25.11… Plus de 250 jeunes ont participé à cette 3e édition !

nov. 23, 2018 |

Nous avons ce qu'il vous faut !

Toutes les news


Nos téléchargements